Panna cotta à la fève tonka et coulis de fraises

Panna cotta à la fève tonka et coulis de fraises


Mon partenaire NATURE m'a permis de tester plusieurs épices dont la fève de tonka. 

La fève de tonka est contenue dans le fruit du teck brésilien, arbre qui peut atteindre jusqu'à 30 m de haut. Elle est originaire des Caraïbes et d'Amérique du sud.

Je ne connaissais pas le goût. Je suis agréablement surprise. Son goût est intense il faut l'utiliser avec parcimonie et ne la râper qu'au dernier moment afin de conserver ses qualités gustatives.
Ses arômes fort rappellent à la fois, la vanille, le caramel, le miel, le chocolat. Son goût se marie parfaitement bien avec les crèmes, le chocolat, la vanille.

Je l'ai donc intégré dans une panna cotta, servi avec un coulis de fraises.
Quel délice pour le nez que de râper cette fève et quel délice pour le palais que de tremper sa cuillère dedans et de sentir ses arômes épicés et légèrement fumés. Bref, on s'est régalé, c'est une belle découverte.

Panna cotta à la fève tonka et coulis de fraises : (4 personnes)
40 cl de crème liquide
1/2 fève tonka de chez nature
60 gr de sucre en poudre
3/4 de cuillère à café rase d’agar agar

Coulis de fraises :
300 gr de fraises
35 gr de sucre
1/2 citron
8 cl eau

1/ Dans une casserole mettre la crème liquide et râper dessus la fève tonka. Ajouter le sucre et mettre sur feu moyen. 

Panna cotta à la fève tonka et coulis de fraises

2/ Remuer de temps en temps, lorsqu'il y a les premiers bouillons ajouter l’agar agar bien remuer et attendre que l’ébullition reprenne. 
Dès que les bouillons reprennent retirer du feu et verser dans des moules en silicone (type moules à muffins).

3/ Laisser refroidir et mettre au frais pendant 3 h minimum.

4/ Préparer le coulis de fraises en mixant tous les ingrédients dans un blender (sauf l'eau que vous rajouterez au fur et à mesure pour vérifier la consistance).

5/ Pour servir : démouler la panna cotta et verser le coulis tout autour. Vous pouvez servir avec quelques fraises coupées en dés sur le dessus.


Commentaires

Publier un commentaire

Articles les plus consultés